Gestion d'entreprise

Le prévisionnel de trésorerie

Pourquoi faire un prévisionnel de trésorerie ?

L’objectif du prévisionnel de trésorerie est de définir la situation de la trésorerie de l’entreprise pour chaque mois de l’année à venir, afin de ne pas se retrouver avec un découvert bancaire ou en cessation de paiement.

On va donc définir pour chaque mois, ce que l’entreprise va

  • ENCAISSER : emprunt bancaire, subvention, règlements clients (TTC)
  • DECAISSER : règlement des fournisseurs (TTC), organismes sociaux et Trésor Public, les achats d’immobilisations (TTC), les remboursements d’emprunts et les achat de stock (TTC)…

SITUATION DE TRESORERIE = ENCAISSEMENTS TTC – DECAISSEMENTS TTC

Faire un prévisionnel de trésorerie permet de connaître la situation de trésorerie de l’entreprise mois par mois, afin de pouvoir prendre les mesures nécessaires :

  • en cas de déficit ponctuel, l’entreprise pourra décaler des dépenses, pratiquer de l’escompte de facture ou négocier une autorisation de découvert avec son banquier…
  • en cas de déficit structurel, l’entreprise devra renforcer ses capitaux permanents.
  • en cas d’excédent, l’entreprise pourra placer sa trésorerie à CT/MT voire LT et dégager des produits financiers.

Comment élaborer le prévisionnel de trésorerie ?

Le prévisionnel de trésorerie est réalisé à partir de la mensualisation du compte de résultat, des achats de produits & MP, des immobilisations, des remboursements d’emprunts… de tous les encaissements et décaissements de l’entreprise.

L’incidence de la TVA et des délais de règlement

Les produits et les charges issus de la mensualisation du compte d’exploitation subissent 2 éléments correctifs lors de l’élaboration du prévisionnel de trésorerie :

  • Incidence de la TVA : la TVA est neutre du point de vue du résultat comptable. Elle a en revanche une incidence directe sur la trésorerie, puisque l’entreprise paye les factures d’achat pour leur montant TTC et récupère auprès de l’Etat, avec un décalage dans le temps le montant de la TVA déductible.
  • Décalages de paiement : il peut y avoir un décalage (significatif) entre l’achat et son règlement. De plus pour les achats stockés, le compte d’exploitation ne prend en compte que les achats consommés alors qu’en terme de trésorerie on prendra en compte les achats (consommés et stockés).

Les stocks

Dans le compte de résultat, on prend en compte les consommations. Un produit non consommé qui serait stocké, ne serait donc pas pris dans les charges de la période.

Dans le prévisionnel de trésorerie, on prendra en compte l’achat, que le produit ait été consommé ou non. On va donc s’intéressé au décaissement que représente un achat.

La masse salariale

Masse salariale = Salaire Net + Charges Sociales Salariales + Charges Sociales Patronales

Salaire Brut = Salaire Net + Charges Sociales Salariales

Au niveau de la trésorerie, pour les salaires, on distinguera :

  • le salaire net (qui est versé à la fin du mois concerné)
  • des charges salariales et patronales (qui sont payées aux organismes sociaux mensuellement ou trimestriellement en fonction de la taille de l’entreprise).

Les immobilisations

Dans le compte de résultat, la charge correspondant à une immobilisation est l’amortissement (constatation de la dépréciation de l’immobilisation).

Dans le prévisionnel de trésorerie, on ne prend pas en compte l’amortissement (qui n’est rien d’autre qu’une charge sur un bien acquis précédemment) mais le décaissement correspondant à l’achat de l’immobilisation lorsque celui-ci a eu lieu.

Les emprunts

Dans le compte de résultat, on ne prend en compte que les intérêts relatifs à l’emprunt. En effet, pour l’entreprise, seuls les intérêts représentent une charge.

Dans le prévisionnel de trésorerie, on ne prend pas en compte le montant de l’échéance qui sera payé à la banque : intérêts + remboursement du capital.

Le Budget de TVA

Une fois tous les tableaux d’encaissements et de décaissements faits, on réalise le budget de TVA :

La TVA a en effet une incidence sur la trésorerie, puisque

  • collectée par l’entreprise, elle est reversée à l’Etat
  • payée par l’entreprise elle est déduite de la TVA collectée

pour donner le montant de la TVA à payer ou le crédit de TVA sur la période (on peut demander le remboursement du crédit de TVA).

Le règlement de la TVA se fait mensuellement ou trimestriellement en fonction du régime de l’entreprise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *